Christopher Macdonald
Profile
Nationalité : Américain
Ville actuelle : Hood River
Date de naissance : 30 mars 2006
Discipline : Wing Foil
Spot préféré : Hood River
Move préféré : Front flip
Inspirations : Titouan Galea
Plus beaux succès

Champion du monde U19 en surf-freestyle (2022)

3eme mondial U19 en surf-slalom (2022)

4eme au GWA Wingfoil World Tour en surf-freestyle (2022); Vainqueur de l’étape de Silvaplana.

5e à l’étape de Fortaleza du GWA Wingfoil World Tour 2021 en surf-freestyle

 

Vous ratez 100% des chances que vous ne prenez pas.

Comment as-tu commencé le wingfoil ?
J’ai commencé par apprendre à faire du kite en 2019 à Hood River, Oregon. Puis un jour, mon père a essayé le wing foil au salon de l’AWSI pour la première fois. Au début, je trouvais ça sans intérêt. Et, deux mois plus tard, je tirai mes premiers bords en wing foil et je n’ai plus jamais fait de kite depuis !

Que fais-tu avant de te mettre à l’eau ?
J’aime m’étirer et faire quelques échauffements pour ne pas me blesser. Je m’assure que toutes mes vis sont bien serrées sur ma planche, et j’échange avec les autres riders du spot.

Ton meilleur souvenir en wing foil ? 
À ce jour, je pense que c’est soit la première fois que j’ai fait du foil devant Crissy Field à San Francisco, soit le camp F-ONE Next-Generation. J’ai pu séjourner à Tarifa avec 10 autres jeunes du monde entier. Tout le monde était super cool, et c’était génial de passer du temps avec eux. J’ai aussi beaucoup appris grâce aux coachs Titouan, Maxime et Nico.

Ton pire wipeout ?
Je n’appellerais pas ça un wipeout, mais plutôt une attaque. J’étais en train de rider à La Ventana au Mexique. J’ai chuté sur un 360 et j’ai cru sentir mon foil entre mes jambes qui me coupait. J’étais très confus et je n’avais aucune idée de ce qui se passait. J’ai rapidement réalisé que ma planche était à près à 3 mètres de moi et que ce n’était clairement pas mon foil qui me blessait. Puis j’ai ressenti une douleur aiguë dans mon mollet droit. J’ai baissé les yeux et j’ai vu un énorme barracuda accroché à mon mollet qui se secouait violemment. Je savais qu’il n’allait pas me lâcher, alors j’ai baissé les yeux, visé sa tête et lancé un coup de poing. Il est tout de suite reparti.

À qui aimerais-tu dire merci ?
Tout d’abord, mes parents. Je ne serais certainement pas là aujourd’hui sans eux. Ils m’ont fait découvrir les sports de glisse et m’ont appris tout ce qu’il y a à savoir. Ensuite, je ne serais jamais arrivé au niveau que j’ai aujourd’hui sans toute l’équipe de F-ONE America. Ils m’ont fait confiance dès le début et m’ont aidé à arriver là où j’en suis. Un grand merci à Nico, Billy et Bruce.  Et un énorme merci à toute l’équipe et la famille F-ONE. Vous êtes vraiment incroyables et vous m’inspirez beaucoup.

What's Up ?